Défi #10

On démarre cette nouvelle semaine avec un dixième défi !

J’utilise l’huile de colza pour assaisonner mes préparations

Pourquoi l’huile de colza?

La teneur en acide gras oméga-3 de l’huile de colza la rend particulièrement intéressante. Elle contient en outre une grande proportions d’oméga-9 (des acide gras mono-insaturés, que l’on retrouve aussi en majorité dans l’huile d’olive) et peu d’acide gras saturés.

Par ailleurs, le rapport oméga-6 sur oméga-3 est bien équilibré (2,3 pour 1), contrairement à l’huile de tournesol qui contient proportionnellement trop d’oméga-6 (120 pour 1 et qui est donc à éviter). En effet, idéalement, le ratio oméga-6 sur oméga-3 apporté par l’alimentation devrait être aux alentours de 3.
Dans les faits, nous consommons en moyenne 10 à 15 fois plus d’oméga-6 que d’oméga-3, un déséquilibre qui favorise l’inflammation.
Choisir l’huile de colza est un geste quotidien qui permet de tendre vers un meilleur équilibre de ce ratio. 

Comment la choisir ?

Il y a quelques critères à prendre en compte pour choisir une huile de qualité:

Bio

La plupart des polluants comme les pesticides sont lipophiles, c’est-à-dire qu’ils ont une affinité pour les graisses. Les huiles, corps gras par excellence, concentrent donc ces polluants. En choisissant une huile d’origine biologique, on réduit fortement la présence de pesticides dans l’huile. 

Mais ce n’est pas tout, l’huile sera également plus riche en nutriments et éléments protecteurs tels que les polyphénols.  

Première pression à froid

Les huiles non raffinées conservent des composés actifs bénéfiques comme les polyphénols et les antioxydants, ce qui les rend nettement plus intéressantes que les huiles raffinées. Veillez donc à choisir une huile qui portent la mention “pression à froid”.

Dans une bouteille en verre

Les plastiques renferment des substances toxiques comme les phtalates, bisphénol A et autres perturbateurs endocriniens. Ces substances peuvent migrer vers les aliments avec lesquels le plastique est en contact. Elles ont une plus forte affinité pour les graisses, ce qui signifie que la migration est plus importantes en contact avec un corps gras.
Donc pour l’huile, comme pour tout corps gras, on choisi un contenant en verre, le verre étant un matériau totalement inerte.

Comment la conserver et l’utiliser?

Les huiles riches en oméga 3 sont sensibles à la chaleur, à la lumière et à l’oxydation.
On conserve donc l’huile de colza au frigo et on l’utilise pour l’assaisonnement des plats, mais pas pour la cuisson.
Pour la cuisson, privilégiez l’huile d’olive, et veillez à ne pas la faire chauffer au-delà de son point de fumée (lorsque l’huile fume, il y a apparation de composés toxiques dont on se passerait bien…).

Mon conseil

Le goût de l’huile de colza est plus prononcé que celui de l’huile d’olive. Si cela vous déroute au début, faites un mélange d’huile d’olive et de colza : d’abord moitié-moitié, puis augmentez progressivement la quantité d’huile de colza. On en revient toujours à la même chose : c’est une question d’habitude 🙂

À vos vinaigrettes 😉

 

Actualités

Les prochaines dates des ateliers, à Faimes ou ailleurs !

Téléphone

+32 494 21 79 96

Adresse

Sentier du Tram, 6
4317 Faimes

email

audrey@feedgood.be

}

HORAIRE

Lu – Ma – Je – Ve : 9h – 17h
Me : 9h – 19h
Sa : 14h – 17h

Previous

Next